entete

DE LA RECHERCHE A LA FORMATION

Nous avons créé ce blog dans l'intention de faire connaître les travaux de recherche en didactique de la géographie. Notre objectif est également de participer au renouveau de cette discipline, du point de vue de ses méthodes, de ses contenus et de ses outils. Plus globalement nous espérons que ce site permettra d'alimenter les débats et les réflexions sur l'enseignement de l'histoire-géographie, de l'école à l'université. (voir notre manifeste)

Colloques



Deuxièmes Journées franco-espagnoles de la Géographie 


L'association des Géographes espagnoles organisent avec le CNFG les deuxièmes journées franco-espagnoles les 23 et 24 juin. L'appel aux contributeurs est ouvert. Une session sera dédié à la didactique de la géographie. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Colloque international des didactiques de l’histoire, de la géographie et de l’éducation à la citoyenneté 


BORDEAUX, les 18, 19 et 20 octobre 2017


La question des références dans les recherches relatives aux didactiques des disciplines des sciences sociales et humaines (histoire, géographie et éducation à la citoyenneté) se pose aussi bien dans le quotidien du chercheur qu’à l’échelle de choix fondamentaux orientant toute une recherche et intéresse aussi le formateur qui s’y appuie. Du fait des multiples références possibles (les disciplines homonymes et leur épistémologie, les recherches dans d’autres didactiques, les sciences de l’éducation et les autres sciences sociales, mais aussi les savoirs de la pratique…), cette question s’avère complexe. Paradoxalement elle est peu traitée de manière collective. C’est pourquoi le colloque se propose, dans la suite de travaux parfois anciens, de permettre aux chercheurs et aux formateurs de l’expliciter et de la discuter. Une mise en perspective théorique semble de nature à étayer une réflexion prospective au moment où les disciplines sont confrontées à de nouvelles prescriptions (par exemple l’enseignement moral et civique en France), à de nouveaux cadres curriculaires (comme les compétences), à des enjeux renouvelés (la formation didactique des enseignants dans un métier élargi), et, où, partant, de nouvelles recherches s’imposent...

Appel à communication et organisation du colloque :
https://didactiques2017.sciencesconf.org/

 

La pensée critique : quoi et comment ?

Dans l’enseignement de l’histoire et de la géographie, dans l’éducation à la citoyenneté.  Louvain, 8 – 9 juin 2017



On considère le développement de la pensée critique comme un but essentiel de l'enseignement. La pensée critique figure comme perspective cruciale dans beaucoup de domaines, tant spécifiques que pluridisciplinaires. Alors que l'importance de la capacité à penser d'une façon critique fait l’unanimité, on est loin du consensus sur la nature de la notion. Les scientifiques s'accrochent à de nombreuses acceptions. Certains la réduisent à des savoir-faire (telle la pesée d'arguments contradictoires); d'autres la tiennent comme un simple phénomène cognitif, sans privilégier l'attitude du penseur critique (par exemple en lui récusant tout pouvoir argumentatif). Un autre aspect de débat porte sur la question de savoir si le développement de la pensée critique bénéficie d’un domaine d’approche spécifique, ou si elle peut être considérée d’un point de vue général comme une habileté ou une posture interdisciplinaire. Chez les érudits, mais aussi dans l'enseignement, le concept de pensée critique reste peu clarifié. La littérature n’est pas souvent explicite sur ce qui doit entrer dans le concept. Autrement dit, les textes manquent de précision.


Cela soulève des questions importantes pour l’enseignement de l’histoire et de la géographie, ainsi que pour l’éducation à la citoyenneté. Trois d’entre elles orienteront la thématique et les axes de ces troisièmes Rencontres de l’AIRDHSS:

1) Comment conceptualiser la pensée critique? Le développement de la pensée critique bénéficie-t-il d’une approche spécifique ou plutôt interdisciplinaire et générale ?
Comment la pensée critique peut-elle être conceptualisée ? Permet-elle de faire la distinction en vérité entre fiction (Wahrheit et Dichtung) ? Concerne-t-elle plutôt la prospective ? Ou alors son champ est-il tout simplement ailleurs ? Est-elle liée aux fondements épistémologiques d'une discipline et, par extension, d’une discipline scolaire apparentée ? Relève-t-elle de connexions spécifiques à un domaine ou ceux-ci sont-ils applicables transversalement ? Quant aux textes officiels spécifiques à un domaine disciplinaire, tels que programmes ou objectifs, en quoi sont-ils concernés par ces questions ? Nous accueillons des communications qui relient les fondements épistémologiques d’une discipline et de ses domaines scolaires apparentés avec la notion de pensée critique, des communications qui parallèlement envisagent de traiter le double aspect spécifique et interdisciplinaire de la pensée critique.

2) Comment développer la capacité des élèves du secondaire à penser de façon critique ?
La manière avec laquelle l'éducation réussit à développer les capacités de pensée critique des élèves varie, elle peut aussi se révéler limitée. Dans leurs hypothèses, les chercheurs pointent en particulier la tâche des enseignants qui ne savent pas toujours comment encourager et évaluer la pensée critique des élèves. La recherche montre que les enseignants considèrent la pensée critique comme importante, qu’ils espèrent que leur pratique aide les étudiants à la développer, bien qu'ils puissent rester très incertains sur les modalités d’une didactique efficace dans ce domaine. Nous accueillons des communications qui décrivent et analysent les instruments de mesure permettant de construire en classe un développement de la pensée critique (spécifique ou transversale à un domaine) chez les élèves. Également, des communications qui présentent des stratégies efficaces fondées empiriquement (liées aux méthodes d'enseignement, à l'utilisation de documents, etc.), de nature à favoriser le développement de la pensée critique des élèves.

3) Comment renforcer la capacité des futurs enseignants à appliquer des stratégies favorisant la pensée critique tout au long de leur formation et plus tard dans leur enseignement ?
La recherche indique que les élèves témoignent d'une capacité plus développée au sein d'une discipline dans laquelle ils ont exercé la pensée critique que dans celles où cela n'a pas été mis en oeuvre. Cela montre l'importance du rôle de l'enseignant dans un tel processus complexe d'apprentissage. Le constat soulève d’emblée la question de la formation des futurs enseignants relativement à la promotion du domaine de la pensée critique chez les élèves. Là encore, nous accueillons des communications qui proposent des pratiques fondées empiriquement et contribuant à renforcer la capacité des futurs enseignants à appliquer les stratégies favorables à l’essor de la pensée critique chez leurs élèves.

MODALITÉS DE DÉPÔT DES COMMUNICATIONS
Les demandes de contributions, d’une demi-page environ, accompagnées de renseignements sur le statut du chercheur/formateur requérant et sur son institution de rattachement, ainsi qu’un court cv sont à envoyer en anglais ou en français, avant le 31 décembre 2016, à l’adresse suivante :
Karel Van Nieuwenhuyse (KU Leuven): irahsse@kuleuven.be
Le comité scientifique procédera à la sélection des communications, avec une réponse avant le 31 janvier 2017. Après le colloque, une sélection des contributions sera publiées dans un volume spécial des actes de l’AIRDHSS.


 INSCRIPTION
L’inscription au colloque est gratuite mais, pour des raisons pratiques, il faut s’inscrire avant le 31 décembre 2016. Veuillez envoyer un e-mail à irahsse@kuleuven.be avec votre nom et institution de rattachement.

Comité scientifique:
Pierre-Philippe Bugnard (Université de Fribourg), Luigi Cajani (Sapienza Università di Roma), Ellen Claes (KU Leuven), Fien Depaepe (KU Leuven), Tom De Paepe (UGent), Jean-Louis Jadoulle (Université de Liège), An Steegen (KU Leuven), Karel Van Nieuwenhuyse (KU Leuven).

Comité local d'organisation:
Ellen Claes (KU Leuven), Fien Depaepe (KU Leuven), Tom De Paepe (UGent), Jean-Louis Jadoulle (Université de Liège), An Steegen (KU Leuven), Karel Van Nieuwenhuyse (KU Leuven).

Direction de l'AIRDHSS/ (2016-2019):
Félix Bouvier (Université du Québec à Trois-Rivières), Pierre-Philippe Bugnard (Université de Fribourg), Luigi Cajani (Sapienza Università di Roma), Théodora Cavoura (University of Athinai), Nadine Fink (Haute école pédagogique Vaud/ Université de Genève), Caroline Leininger-Frézal (Université Denis Diderot Paris 7), Karel Van Nieuwenhuyse (KU Leuven).



EUROGEO 2017

Key challenges for geographical education - 2 – 3 March 2017


L'appel à communication de la prochaine conférence Eurogeo est désormais disponible et ouvert jusqu'au 20 janvier 2017. Pour en savoir plus, cliquez ici. 



Call for abstracts

Geographical education is facing many challenges at schools and in higher education. The purpose of EUROGEO 2017 is to examine some of these issues and their possible responses. 
You are invited to submit presentation, poster and workshop abstracts and details of sessions for the event. Sessions should include the names of registered speakers who will attend.
Universities are increasingly operating in a global market and geography as a discipline can offer students the potential of a global outlook. The Bologna Process and the European Higher Education Area sought to improve the quality of learning and teaching and increase the transparency of courses and qualifications. It is now time to take stock of these developments and explore developments that approach European and international contexts.
Higher education contributions to EUROGEO 2017 might seek to examine a number of important questions, such as:
  • How has student expectations changed in terms of  academic quality, employability or the opportunities they are offered?
  • What strategies are being applied in departments and on courses?
  • How is success being measured?
  • How are academics and researchers responding to more flexible demands being placed on them concerning teaching and research?
  • What innovations in teaching and learning are taking place and are they being implemented / scaled up?
  • In what ways are new technologies transforming the learning, teaching and research experience?
  • How are green campus and other initiatives developing?

 School geography has suffered over the years as curricula shifts constantly take place. Geography is continually being challenged to demonstrate its relevance and worth. A number of projects have sought to increase access to Powerful Geography and present educators and policy makers for a clear rationale for the subject.
EUROGEO 2017 will aim to address cross-cutting issues such as

In August 2016, the Commission on Geographical Education of the International Geographical Union presented its Charter for geographical education.  It specifically seeks to address policy makers, leaders and curriculum planners. It confirms that geographical education is neglected in some parts of the world, and lacks structure and support in others. The Charter highlights the need for research in geographical education and international cooperation between those working in geographical education. Contributions might address the Charter and provide responses to the proposed Action Plan as well as examining the specific challenges facing teachers and educators in school and college environments.
  • How does geographical education respond to needs of society and the world around us?
  • Does geographical education give young people the necessary tools they need to think spatially?
  • How do new technologies and open access to data help engage youngsters?
  • How should education respond to the ever-increasing importance of geographic information?
Topics may include but are not limited to:
  • early years geography education
  • geography in primary school
  • high school developments
  • curriculum development and change
  • university level teaching and learning
  • innovation and change
  • the use of new technologies
  • employability and careers
To participate please submit your abstract or organized session. You will receive confirmation of a successful submission, and then notification whether your proposed abstract / session / workshop has been accepted.
The abstract deadline is January 20, 2017.
We look forward to your contribution to EUROGEO 2017,
The event is run in conjunction with Innovative Learning Network Ltd

Pour en savoir plus, cliquez ici.  



Colloque international des didactiques de l’histoire, de la géographie, de l’éducation à la citoyenneté

"Echelles, frontières, territoires. L'enseignement de la géographie, de l'histoire et des sciences sociales pour une citoyenneté globale. »


qui a EU lieu du 25 au 27 février 2016 à la Faculté des Sciences de l’éducation de l’Université autonome de Barcelone.



Dans un monde globalisé et où les informations et l'économie sont toujours plus en internationalisées, se construisent de nouveaux murs devant l'augmentation des personnes déplacées ou exilées. De toute l'histoire de l'humanité, le 21e siècle est celui qui connaît le plus de réfugiés à cause des guerres, des dictatures et de la pauvreté. Dans ce contexte il est pertinent de faire une nouvelle lecture des échelles de l'enseignement de la géographie, de l'histoire, des sciences sociales. Quel rôle peuvent jouer ces enseignements devant les conflits actuels ? Quelle citoyenneté pour travailler à la paix et à la solidarité ? Doit-on – et comment – favoriser une citoyenneté globale ?
L'enseignement de la géographie, de l'histoire et des sciences sociales doit aider à comprendre la réalité actuelle, une réalité qui nous à arrive à travers des moyens de communication et des technologies de l'information, sous forme de récits écrits  ou visuels, et doit apprendre à l'interpréter de manière critique. La citoyenneté nécessite de développer des compétences pour analyser la véracité, la fiabilité, les intentions des informations qui nous arrivent de sources idéologiques très diverses, et qui peuvent venir de n'importe quel lieu du monde. C'est ce qui se passe par exemple pour toutes les informations générées par l'arrivée des réfugiés en Europe.
Si l'on replace l'enseignement des sciences sociales dans la perspective conceptuelle des échelles, frontières et territoires, il convient de ne pas oublier que ce sont les personnes qui représentent les échelles, qui passent les frontières et interprètent les territoires. À ces concepts sont liées la liberté des peuples, la solidarité entre citoyens et les identités des personnes. Ce dernier point implique aussi une réflexion sur comment nous construisons l'autre, dans quelle perceptive. La question renvoie à la place de l'homme dans les sciences sociales: qui sont les protagonistes, qui a le pouvoir, quelles sont les inégalités, les personnes visibles et invisibles.
En même temps de telles interrogations conduisent les recherches en didactique à interférer avec d'autres sciences de l'éducation (sociologie, psychologie, autres didactiques par exemple), à prendre pour objet des enseignements a ou transdisciplinaires (éducations à...), bref à transgresser les frontières de la discipline et à ouvrir de nouveaux territoires.

Les propositions de communication peuvent porter sur des recherches ou des analyses d'expériences. Elles s'inscriront dans l'un ou l'autre des axes suivants :
1.       Echelles, frontières, territoires : quels enjeux d’apprentissage en histoire, géographie, sciences sociales ?
2.       Echelles, frontières, territoires : des objets scolaires au centre de questions socialement vives ?
3.       Echelles, frontières, territoires des didactiques de l’histoire, de la géographie, de l’éducation à la citoyenneté : approches critiques

Date limite d'envoi d'un résumé de 4000 caractères maximum espaces inclus: 30 janvier 2016 ; envoi des propositions à 13jornadesdcs@gmail.com









EUROGEO 2016

Geographic Information: for a better world
29 – 30 September 2016





The 2016 EUROGEO Annual Meeting and Conference will be organised in conjunction with the Real Sociedad Geographica and hosted by the University of Malaga, in Spain on 29-30 September 2016. An optional field excursion in the region will take place all day on October 1st 2016.

Call for abstracts


We have access to an unprecedented quantity of geographic information and to sophisticated means of acquiring, manipulating and disseminating it. In this era of ever-expanding open data, participative geographies like citizen science and humans as sensors, connectivity, mobility, and analytics enable the gathering and use of heterogeneous information to help improve our understanding of the world.
Geographical perspectives play an increasingly important role in our technology-oriented society where the study of place, space and process can help us understand and solve real-world problems. Using geographic information we can actively construct and present different aspects of the world. 
    
Our society depends on an understanding and managing rapidly changing environments. Threats posed by hazards are seen almost daily in the news. Growing urban populations will make increasing demands. Resource developments in remote environments are needed to meet them. Now, more than ever, we need to be able to access and use geographical information to examine spatial interrelationships and potential conflicts.

Within this context EUROGEO 2016 will focus on the transformative nature of geographic information, the ways geographers are thinking spatially about people, environments, and the relationships between them and how they can contribute to the achievement of a better world.
We will address cross-cutting issues such as:
How can geographic information be used to support a way of observing and appreciating the relationships we have with the world around us?

Does the use of geographic information give us the necessary tools we need to think spatially, navigate our world and make wise decisions about people, environments, and the relationships between them?

How should education respond to the ever-increasing importance of geographic information?
EUROGEO 2016, Geographic Information: for a better world will provide opportunities to demonstrate the dynamic nature of geographical research of changing natural and social settings, studying the world, its landscapes, places, people and their relationships with the environment.


The event is run in conjunction with the Real Sociedad Geographica and the Geography Department at Malaga University.





3ème Conférencede l'Association Internationale de Recherche en Didactiquede l'Histoire et des Sciences Sociales  –  AIRDHSSUniversité de MinhoBraga, Portugal7-9 septembre 2016

Temps et espace dans l'enseignement de l'histoire et des sciences sociales

La 3e Conférence de l'AIRDHSS se propose d'ouvrir une réflexion sur la dimension épistémologique des concepts de temps et d'espace en histoire et en sciences sociales. Une attention particulière sera portée sur la périodisation et la cartographie, ainsi que leur usage dans l’enseignement dans les disciplines de l'histoire, de la géographie, de l'économie et de l'éducation à la citoyenneté. La Conférence invite les participants à ouvrir plus particulièrement leur réflexion sur les questions suivantes:
1. Défis émergents - Cette thématique initiale permet d'ouvrir une discussion épistémologique sur la construction des connaissances disciplinaires et interdisciplinaires, sur leur importance dans la compréhension des concepts de temps et d'espace.
2. Lieux et expérience de l'espace-temps - Entre discussions théoriques et expériences éducatives, il s'agit ici d'examiner dans quelle mesure les pratiques peuvent se centrer sur des lieux comme espaces définis par le temps, pour des situations d'apprentissage impliquant publics scolaires, groupes locaux, institutions privées ou publiques… Patrimoines artistiques, centres historiques, espaces sociaux et culturels, dynamiques morphologiques du paysage, présence et utilisation des nouvelles technologies…  constituent autant d'ancrages possibles d'une telle approche.
3. Discours des textes officiels et des politiques éducatives - Les textes officiels (lois sur l'éducation, programmes scolaires, programmes de formation des enseignants… ) : quel est leur impact sur l'enseignement de l'histoire, de la géographie et des autres sciences sociales, en particulier en ce qui concerne la place ou la pertinence accordée au temps et à l'espace dans la conceptualisation des savoirs disciplinaires.
4. Temps et espace dans les manuels scolaires - Pour initier une pratique enseignante experte, il faut proposer une analyse critique de l'usage que font les manuels scolaires des concepts de temps et de d'espace : texte des rédacteurs, autres formes de récit, graphiques, cartes, schémas, toutes formes de représentations iconographiques, tâches… doivent être examinés à l'aune des stratégies discursives usitées, de la pertinence de l'information que les moyens scolaires livrent ou des processus cognitifs que leurs ressources suscitent.
5. Etudes empiriques sur l'espace-temps en contexte scolaire - De telles études peuvent porter sur: a) les processus d'apprentissage en autonomie, les projets individuels ou sociaux ; b) les processus d'enseignement et d'apprentissage centrés sur l'analyse des interactions enseignants – élèves.
MODALITES DES COMMUNICATIONS
Les propositions de contribution, d'une demi-page environ (merci t'utiliser la feuille de style), accompagnées de renseignements sur le statut du chercheur et de son institution de rattachement, ainsi que d'un court cv, sont à envoyer en français ou en anglais, avant le 30 novembre 2015, à l'adresse suivante:
Maria do Céu de Melo (Universidade do Minho) : ceu.irahsse2016@gmail.com
Le comité scientifique procédera à la sélection des communications en double aveugle, avec une réponse avant le 31 décembre 2015. Les candidats dont les communications seront admises à la Conférence enverront ensuite un résumé plus étoffé, pour le livret de la Conférence.

 

Congrès annuel d'Eurogeo- 2015 à  Ankara

Eurogéo, l'association de géographes européens organise son congrès annuel du 21 au 22 mai 2015 à Ankara sur le thème "Communicating geography : serving our world".

 Plusieurs sessions sont généralement ouvertes aux recherches en didactique. L'appel à communication est ouvert. Consultez le ici.

Pour en savoir plus sur le colloque, cliquez ici.


Quelle conception du mémoire de master pour  former à l’enseignement de la géographie et de l’histoire dans le premier et le second degré ?



Journées d’étude organisée conjointement par la commission du CNFG « épistémologie,  histoire et enseignement de la géographie »[1] et l’équipe éditoriale du site Didagéo[1]


Le samedi 17 mai 2014 à l’institut de géographie : 191 rue Saint-Jacques Paris 75 005
La question de la place et de la nature du mémoire dans la formation initiale des enseignants est ancienne mais elle est reposée avec acuité par la réforme qui entre en vigueur.

L’arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters « métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation »enpose les principes, dans sa version consolidée au 30 août 2013 [1] :


« Dans le cadre du stage de la formation en alternance du master « MEEF », chaque étudiant réalise un mémoire de master qui doit avoir un contenu disciplinaire et de recherche en relation avec la finalité pédagogique et les pratiques professionnelles. Le mémoire prend appui sur le stage de la formation en alternance et sur d'autres enseignements au sein de la formation. »


Si dans ce texte, le lien entre le stage et le mémoire est clairement posé, marquant ainsi une rupture avec les précédents masters de formation des enseignants, pour les enseignants qui ont à prendre en charge ces prescriptions, les questions sont nombreuses : type de démarche de recherche et de sujet, matériaux pour la recherche, ressources, forme d’écrit pour le mémoire, articulation avec le stage et lien avec le tuteur, … 


Ces questions, qui concernent le master MEEF (tant pour la mention premier degré que pour la mention second degré), sont prises en charge au sein de chaque ESPE par les équipes de formation.  L’objectif de cette journée n’est pas de se substituer à ce travail, mais de le nourrir par une réflexion collective menée au niveau des enseignants de géographie et d’histoire impliqués dans ces masters : enseignants-chercheurs et PRAG des universités et des ESPE, formateurs de l’éducation nationale. L’association des deux disciplines, histoire et géographie, étant forte dans les formations des second et premier degrés, il est intéressant de les associer dans la réflexion sur le mémoire des masters MEEF.


L’objectif de cette journée est de réfléchir à la façon de poser, en géographie et en histoire, les questionnements et les démarches de recherche permettant aux étudiants-stagiaires de faire du mémoire un levier pour améliorer leurs pratiques et pour acquérir les compétences d’un praticien réflexif (Schön 1994)[2].


Dans cette perspective, la journée privilégiera le travail en 3 ateliers dont les thématiques sont complémentaires :


·        Question de recherche, question professionnelle et professionnalisation : le statut de la recherche dans un master professionnel


Quelles articulations possibles, souhaitables entre l’émergence et la construction d’un problème de recherche, la formalisation de questions professionnelles en relation avec les débuts dans le métier, et le processus de professionnalisation attendu dans le cadre d’une formation universitaire professionnelle ?  En quoi le processus de recherche peut-il soutenir la professionnalisation des professeurs-stagiaires ? Doit-on mettre en place des critères spécifiques pour un travail de recherche, parce qu’il est conduit dans un cadre de formation professionnelle ?


·  Ecrits de recherche, écrits du travail, écrits de/en formation : comment l’écriture de recherche s’insère-t-elle dans des univers d’écrits disciplinaires (historique, géographique) ?


Quelles stratégies de mise en écriture de recherche ? Pourquoi et comment travailler les continuités et discontinuités entre écrits du travail, écrits en formation, écrits de recherche ? Quelles spécificités disciplinaires (histoire, géographie) des apprentissages d’écrits universitaires, sont exploitables dans le cadre d’écrits de recherche à visée professionnalisante ? Quelle place des langages iconique et graphique dans les écrits de recherche ? Quelles articulations entre des écrits de formation à visée de développement et de positionnement professionnel (portfolio ou portefeuille de compétences) et la réalisation de mémoires ?


·        Guidage, accompagnement, encadrement des mémoires : quels intervenants et quelles formes du travail ?

Quels intervenants dans l’encadrement des écrits de recherche ? Quel intérêt au co-encadrement et quelles précautions prendre ? Quelle place au travail collectif (atelier, séminaire) ? Quelle progression et quelles échéances pendant l’année ? Quels outils de cadrage, de bibliographie ? Quelle directivité dans le choix des sujets de mémoire ? Quelle est la place de l’employeur relativement au mémoire de master ? 

La synthèse des travaux de cette journée sont disponibles ici.

Baudinault Alexandra (ESPE deParis)  baudinault@gmail.com
Cariou Didier (ESPE de Bretagne)  didier.cariou@espe-bretagne.fr
Doussot Sylvain (ESPE Nantes) sylvain.doussot@univ-nantes.fr
Genevois Sylvain (ESPE de Versailles) sylvain.genevois@iufm.u-cergy.fr
Hardouin Magali (ESPE de Bretagne) magali.hardouin@espe-bretagne.fr
Leininger-Frézal Caroline (Univ. Paris Diderot) carolinefrezal@wanadoo.fr
Molinié Anne-Sophie (ESPE de Paris) annesophie.molinie@me.com 
Thémines Jean-François (ESPE de Caen) jean-francois.themines@unicaen.fr
Vergnolle Mainar Christine (ESPE Toulouse Midi-Pyrénées) christine.vergnolle@univ-tlse2.fr







[1]  Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters « métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation :
http://www.legifrance.gouv.fr
/affichTexte.do;jsessionid=F634E3C76FD7DB1E4B06B114BEE985A8.tpdjo11v_1?cidTexte=JORFTEXT000027905257&dateTexte=20140119
[2]Schön Donald A., 1994 : Le praticien réflexif, à la recherche du savoir caché dans l’agir professionnel, ed. logiques, col. Formation des maîtres, Québec 418 p. 1ère éd : 1983 : The reflexive practitioner, How professionalsthink in action, Basic Books inc., USA.

Séminaire La fabrique de la géographie scolaire 2013-2014


Coordinateurs :
Pascal Clerc, Maître de conférences, ESPE/Université Claude Bernard Lyon 1, UMR Géographie-Cités, 
équipe EHGO
Caroline Leininger-Frézal, Maître de conférences, Université Paris 7, UMR Géographie-Cités, équipe EHGO
Bertrand Pleven, PRAG en géographie, ESPE/Université Paris 4, UMR Géographie-Cités, équipe EHGO
Lieu : IUFM Batignolles, 56 boulevard des Batignolles, 75017 Paris (Métro Rome), amphithéâtre


La géographie est enseignée dans la plupart des pays du monde. Elle y est associée à d’autres disciplines, intégrée dans des ensembles plus vastes ou encore proposée comme une discipline à part entière. Nous proposons un cycle de conférences permettant de confronter le modèle français de « l’histoire-géographie-éducation civique » avec d’autres cultures scolaires de la discipline. En invitant des chercheurs venant d’Afrique, d’Amérique du Nord et d’Europe, nous souhaitons à la fois découvrir des manières de faire différentes et questionner notre propre modèle dans une perspective d’éducation comparée. Nous nous interrogerons sur la place de la géographie dans les cursus, les finalités de l’enseignement disciplinaire, les pratiques didactiques mises en œuvre, les objets d’enseignement privilégiés et la formation des enseignants de géographie.



19 novembre 2014 : La géographie scolaire en perspective. Approche comparée de la construction disciplinaire France/Québec

Caroline Leininger-Frézal, maitre de conférences, Université Paris 7, équipe E.H.GO

10 décembre 2014 : La géographie au Chili : un contexte à l’histoire ?
Diana Saavedra López, professeur d’histoire et géographie au Chili

21 janvier 2015 : « La géographie scolaire en Suisse romande: des finalités ambitieuses… 
mais encore? »
Philippe Hertig, Responsable de l'UER Didactiques des sciences humaines et sociales, Professeur de Didactique de la géographie, Haute Ecole pédagogique du canton de Vaud

4 février 2015 : Défis et enjeux de l’enseignement de la géographie en Syrie 
Amin ESKANDER, doctorant, UMR Géographie-cités, équipe E.H.GO

4 mars : « Enseignement de géographie en Angleterre: challenges, réflexions, organisations et opportunités »
Karl Doners, President, EUROGEO, Directeur de European Centre of Excellence




Séminaire « Le monde des géographies scolaires » :
Mercredi 23 octobre 2013
 14h-17h
Chantal Déry,
Professeure en didactique des sciences humaines, UQO Université du Québec en Outaouais, Canada

Résumé disponible ici 

L’enseignement de la géographie au Québec, peut-on parler d’une «société distincte»?

ESPE Batignolles  Amphithéâtre
Mercredi 27 novembre 2013
14h-17h
Mamadou Timera
Maitre-assistant, Département de géographie, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal

L'invention de la géographie scolaire au
Sénégal: ruptures et permanences

ESPE Batignolles Amphithéâtre
Mercredi 12 février 2014
 14h-17h
Olivier Mentz
Professeur, Université des Sciences de l’Éducation, Freiburg, Allemagne

Résumé disponible ici

Géographie scolaire en Allemagne - science sociale ou science naturelle?

ESPE Batignolles  Amphithéâtre
Mercredi 09 avril 2014
14h-17h
Bernadette Mérenne-Schoumaker
Professeur émerite, géographie économique et didactique de la géographie, Liège, Belgique

Résumé ici 
L’enseignement de la géographie en Belgique francophone : une approche par compétences
ESPE Batignolles  Amphithéâtre
Mercredi 14 mai 2014
14h-17h
Maria Pigaki
Enseignante chercheure à l’Ecole Polytechnique d’Athènes, Grèce
L’enseignement de la géographie en Grèce : entre sciences naturelles et sciences sociales
ESPE Batignolles  Amphithéâtre










Séminaire de didactique de l'histoire-géographie, Université Paris Diderot, UMR Géographie-cité, 2012 2013


24 octobre 2012
Christian Grataloup,
Professeur des universités, Université 7,
UMR Géographie-cités, équipe EHGO
Marielle Wastable
Docteur et agrégée en géographie
UMR Géographie-cités, équipe EHGO
28 novembre 2012
Xavier Leroux
Docteur en géographie
Professeur des écoles
Discutant : Micheline Roumégous
Docteure en géographie, ex-professeur d'IUFM, associée à l’UMR Géographie-cités, équipe EHGO
27 février 2013
Sophie Gaujal
Agrégée d'histoire-géographie
Doctorante en géographie
Agrégée d’histoire-géographie
UMR Géographie-cités, équipe EHGO

Discutante : Anne-Sophie Molinié
Maitre de conférences en histoire de l'art
Université Paris 4- IUFM
Centre André Chastel

10 avril 2013

Pascal Clerc
Maître de conférences 
Université Lyon 1 - IUFM 
UMR Géographie-Cité, équipe E.H.GO

Discutant : Caroline Leininger-Frézal
Maître de conférences, Université Paris 7
UMR Géographie-Cités, équipe EHGO
15 mai 2013
Les nouvelles questions environnementales : quelles reconstructions dans le champ de la géographie scolaire ?
Christine Vergnolle
Maître de conférences – HDR,
Université de Toulouse 2 - IUFM
UMR 5602 - GEODE
Discutant : Caroline Leininger-Frézal
Maître de conférences, Université Paris 7
UMR Géographie-Cités, équipe EHGO

Colloque international des didactiques de l’histoire, de la géographie et de l’éducation à la citoyenneté - Québec, Université Laval, 26-28 octobre 2012 

Des nouvelles voies pour la recherche et la pratique en Histoire, Géographie et Éducation à la Citoyenneté

 Depuis 2007, les colloques internationaux des didactiques de l’histoire, de la géographie et de l’éducation à la citoyenneté, et avant eux les colloques de l’INRP (1986-1996), puis les journées d’études des didactiques (2000-2006), ont été le vecteur de diffusion des recherches en français, mais aussi en d’autres langues, notamment en Europe. Or, les recherches en didactique de l’histoire, de la géographie et de l’éducation à la citoyenneté se sont multipliées depuis trente ans, en anglais comme en français, en Europe comme ailleurs, et ont tenté d’influencer les pratiques d’enseignement ou les curriculums. Quelles nouvelles voies s’ouvrent à la recherche et à la pratique en didactique de l’histoire, de la géographie et de l’éducation à la citoyenneté à travers le monde dans des contextes sociopolitiques et scolaires qui s’avèrent instables et, pour les seconds, en recomposition souvent profonde ?

En savoir plus 


Séminaire de didactique de l'histoire-géographie, Université Paris Diderot, UMR Géographie-cité, 2011-2012
Jean-François Thémines, PU de géographie, Université de Caen-Basse-Normandie / IUFM de Basse Normandie. Ecouter ici

François Audigier, Professeur, Université de Genève (UNIGE), Responsable de l’équipe ERDESS.Ecouter ici


Pascal Clerc, Maître de conférences, Université Claude Bernard Lyon 1 - IUFM, UMR géoraphie-cités, équipe E.H.GO.Ecouter ici


Quid des positionnements réels des enseignants entre vulgatescolaire et bricolage personnel. - 21 mars 2012
Nicole Allieu-Mary, Chercheure et responsable de l’Equipe ECEGH jusqu’en 2009
Institut national de recherches pédagogiques (INRP).Ecouter ici

« L’Europe » comme obstacle politique et épistémologique pour la construction européenne - 21 mars 2012

Claude Grasland, Professeur des Universités en géographie, Université Paris 7 Denis
Diderot UMR 8504 Géographie-cités, Equipe P.A.R.I.S.Ecouter ici

(Dé)construction européenne et territoire - 21 mars 2012
Dominique Rivière, Professeur des Universités en géographie, l’Université Paris 7 Denis
Diderot UMR 8504 Géographie-cités, Equipe P.A.R.I.S.Ecouter ici

Originalités de quelques savoirs d'une géographie scolaire de l'Europe - 21 mars 2012
Jacky Fontanabona, Chercheur associé à l’INRP jusqu’en 2008.Ecouter ici

 

 

  • Journées d'études

Nouveaux regards cartographiques sur la mondialisation (Journée d'études ENS Lyon - IFE, 18 mai 2011)

Une journée de réflexion (18 mai 2011) organisée par l’ENS de Lyon, le site Dgesco-Géoconfluences et l’Institut français de l’Éducation (IFÉ) a été l’occasion d’un échange entre les producteurs de cartes, cartographes et chercheurs, le monde des usagers – enseignants, élèves, citoyens, étudiants – et les milieux de diffusion de la carte (édition, revue, site web…).

Consulter le CR et les vidéos des intervenants